Travailler en Australie 2024 – Le Guide Complet

Travailler en Australie - Guide Complet

Travailler en Australie et trouver son Premier Job en 2024, c’est possible !

Travailler en Australie : demande de TFN, CV Australien, visa de travail, comment chercher un emploi, conditions de travail en Australie. Dans cet article, on va tout voir pour réussir ses premiers pas dans le monde du travail australien. Comment éviter les pièges et surtout obtenir ce FIRST JOB IN AUSTRALIA !

Dans ce dossier complet, tu trouveras toutes les dernières nouveautés 2024. Que tu envisages de partir en Australie pour travailler en PVT (Programme Vacances-Travail) ou avec un autre visa, ou bien que tu sois déjà en Australie en train de chercher un travail. Tu es au bon endroit, voici le GUIDE COMPLET 2024 pour travailler en Australie par PVT Australia.

Travailler en Australie, est-ce une bonne idée ?

Je souhaite travailler en Australie ! Super idée, l’économie australienne est l’une des plus dynamiques au monde. Le taux de chômage était de 3,7 % en 2022, le salaire mensuel moyen était de 4400€ en 2023 (chiffre rapporté par le Bureau australien des statistiques).

L’Australie a connu une croissance économique annuelle moyenne de 3,3 % entre 1992 et 2017. Soit une croissance de 25 années consécutives, rien que ça ! À l’heure où j’écris ces lignes, l’économie australienne a connu un rebond vigoureux à la suite de la pandémie. Cependant, l’inflation a augmenté ses derniers mois, l’économie australienne ralentit, mais reste résistante en comparaison avec d’autres pays de L’OCDE.

Travailler en Australie - toutes les infos à savoir

Sois Employable

Il est important de faire toutes les démarches nécessaires avant de te lancer dans tes recherches.

Pour travailler en Australie, tu auras besoin de :

✔️ Ton numéro de téléphone australien.
✔️ D’un compte bancaire australien.
✔️ De ton TFN (Tax File Number).
✔️ D’un CV en anglais complet, récent et lisible.
✔️ De certificats de compétences pour travailler dans certains domaines, par ex : le RSA et la White card.
✔️ Vérifier l’éligibilité de ton visa pour travailler.

TFN indispensable

Dès ton embauche, tu dois fournir ton TFN à ton nouvel employeur. Pense donc à en faire la demande dès ton arrivée en Australie. Le TFN est indispensable pour travailler en Australie et il est possible que tu ne puisses pas être embauché. Si tu n’as pas réalisé les démarches nécessaires à son obtention. Clique ici pour faire ta demande en ligne gratuitement. C’est l’unique site de ATO (Australian Taxation Office) pour faire sa demande.

Uniquement, si tu es déjà en Australie et que tu as un visa valide pour travailler, genre Working Holiday visa ou Student visa. Je te rappelle que tu n’as pas le droit de travailler avec le tourist visa.

Avoir un compte bancaire en Australie

Avoir un compte bancaire australien est une évidence dans ta vie de tous les jours. De plus, ton employeur va te le demander. Rien de compliqué même avec un anglais débutant. On arrive à le faire dans une banque du coin ou directement en ligne.

Concernant les différentes banques, je n’ai pas de préférence entre les Commonwealth bank, West Pac et autres NAB.

Certains bankers (banquiers) vont sûrement te proposer des formules payantes. Alors à moins d’être intéressé, tu trouveras des banques australiennes te proposer une ouverture de compte gratuite la première année avec carte bancaire incluse. Et avec le visa étudiant toute la durée de tes études. Fais jouer la concurrence !!

Transfer à frais minis !

Numéro australien

Oui, bon, cela peut paraître une évidence, mais pour certains cela ne l’est pas. Un numéro australien permettra à ton futur employeur d’être rassuré sur ta localisation et pourra te joindre rapidement s’il est intéressé.

Pour les opérateurs téléphoniques locaux : les Optus, Telstra et autres Vodafone. Ces opérateurs couvrent parfaitement les grandes villes australiennes. Donc le choix est purement économique.

Toutefois, en dehors des grandes agglomérations, des différences sont à noter entre les opérateurs téléphoniques. Si tu es en mode road trip en Australie ou que tu penses faire tes 88 jours pour renouveler ton PVT. Pense à regarder cette carte de couverture mobile bien faite, cela peut t’aider à prendre ta décision.

Suivant que tu sois en student visa ou en working holiday visa, tu préféreras un contrat sans engagement « prepaid » qui te permettra de changer d’opérateur assez facilement suivant les offres du moment. Donc même si l’opérateur choisi ne te convient pas, tu auras l’occasion de changer afin de trouver chaussure à ton pied.

Travailler en Australie le guide complet

Tong et chemise hawaïen lors de l’entretien ?

Clairement non !!! Pour travailler en Australie, il faudra que tu sois présentable. De nombreux voyageurs ont en tête que trouver un job en Australie est très facile. C’est un peu vrai (pour certains jobs), mais cela demande de faire attention à quelques critères. Les offres sont nombreuses en Australie et les petits boulots ne manquent pas. En revanche, la concurrence est rude et de petits détails peuvent faire passer ta candidature bien avant celle des autres.

Lis correctement les annonces et réponds comme indiqué dans celles-ci (Souvent, il y a une adresse e-mail, un numéro de tél ou un WhatsApp donc n’hésite pas !).

Soigne ton CV ! Un beau CV, propre et lisible aura toujours l’avantage. L’idée d’avoir un CV à l’australienne pour obtenir un emploi en Australie existe bel et bien. Mais cela n’est pas forcément vrai pour les casual jobs (petits boulots). Un CV classique à la française lisible et clair (donc sur une page) traduit en anglais peut faire l’affaire.

Souris et redouble de politesse lorsque tu te présentes en personne.

Prépare tes entretiens ! Tu le fais en France, pourquoi pas en Australie ? Et va fouiner sur leurs sites Internet ou sur les réseaux sociaux pour en savoir plus sur eux, afin d’avoir des sujets de conversation lors de l’entretien.

Attention à ta tenue ! On ne postule pas pour un futur emploi en mode tong et chemise hawaïen, même pour un petit boulot. Il est important de faire bonne impression. Pour les jobs en restauration et en hôtellerie, met un haut blanc et un bas noir même si c’est pour du cleaning ! Dans la construction, un jean Brut et un t-shirt blanc suffiront largement.

Pour ceux qui veulent travailler dans les fermes, vous pouvez y aller comme vous êtes. Les fermiers australiens trouveront bizarre de vous voir en chaussures de ville et en smoking.

Permis Vacances-Travail Australie Travailler

Eh oui….

Travailler en Australie – Prends des cours d’anglais.

Il faut être conscient de l’importance de se débrouiller en anglais. Peu importe l’endroit dans lequel tu vas travailler, tu seras en contact avec des anglophones. Tu dois être en mesure de répondre à leurs besoins, à leurs questions et de comprendre leurs attentes. Parler anglais et connaître le vocabulaire du milieu dans lequel tu souhaites te faire embaucher est un réel plus qui impressionnera ton futur employeur.

« Plus ton niveau en anglais sera fluide, plus tu auras de chance de trouver un travail en Australie. »

Plus ton niveau en anglais sera fluide, plus tu auras de chance de trouver un travail en Australie. Si tu ne parles pas anglais ou très peu, cela risque d’être très difficile et les jobs disponibles ne vont sûrement pas te plaire. 

Avant de chercher un boulot, je te conseille vivement de prendre des cours d’anglais (je ne fais de pub pour personne, tu le remarqueras, faut juste être réaliste.). Pourquoi ? Parce que cela va t’aider grandement à te familiariser avec ton nouvel environnement. Sans parler de pouvoir apprendre convenablement la langue anglaise. Si tu as déjà un niveau convenable, cela sera l’occasion de l’améliorer, et même le perfectionner.

Cela te laissera aussi le temps de prendre tes marques dans la ville où tu auras choisi de poser tes valises. Tu auras l’occasion de rencontrer les profs du coin qui vont pouvoir te donner un coup de pouce dans tes recherches d’emploi. Tu pourras leur demander de regarder ton CV et tout ça gratos (bon tu payes les cours quand même…).

Tu auras même l’occasion de te créer un mini-réseau sur place. Qui dit réseau dit gros avantage lors des recherches d’un premier job. De plus, tu pourras te familiariser avec le tissu économique du coin (les besoins actuels, les métiers qui recrutent le plus etc.). Les écoles d’anglais en Australie sont des mines d’or pour avoir des bons plans en tout genre.

​Bien évidemment pour trouver un travail en Australie, tu n’auras pas besoin non plus d’être complètement bilingue. Les Australiens parlent rarement plusieurs langues. Si tu éprouves quelques difficultés, essaye de parler doucement et de construire tes phrases. N’hésite pas à faire répéter si tu n’as pas compris.

​Pour finir, ne t’inquiète pas trop de ton accent, les Australiens le kiffe !

Travailler en Australie Permis Vacances-Travail Guide complet

Travailler en Australie
Bien connaître son visa

*La réglementation australienne en matière de visas (y compris les frais de demande de visa) est modifiée de temps à autre. Les informations fournies ici sont valables au moment de la publication, mais les visiteurs doivent vérifier que ces informations sont toujours d’actualité en visitant le site du Ministère de l’intérieur du gouvernement australien.

Travailler en Australie les visas éligibles

Examinons les 2 visas que tu es le plus susceptible de rencontrer en Australie. En Australie, les travailleurs étrangers ont souvent un PVT (Working Holiday Visa)ou un Student Visa. En fonction du visa que tu auras choisi, les permissions de travail pourront être limité. Mieux vaut se renseigner au préalable pour éviter les mauvaises surprises.​ Petit tour d’horizon ici.

Le PVT en Australie – Vivre un an en Australie.

Ce visa est destiné aux citoyens français et/ou canadiens âgés de 18 à 35 ans (30 ans pour les belges) et est renouvelable jusqu’à 2 fois sous conditions.
Donc potentiellement 3 années de vie en Australie pas mal non ?!

En règle générale, tu ne peux travailler que six mois pour le même employeur. Tu peux travailler autant d’heures que tu le souhaites, dans n’importe quel secteur, pour autant d’employeurs que tu le souhaites.

À partir du 1er janvier 2024, si un titulaire d’un Working Holiday Visa souhaite travailler pour le même employeur pendant plus de 6 mois. Il devra demander l’autorisation de l’administration australienne. De plus amples informations sont disponibles ici sur cette page.

Enfin, il est possible d’étudier en Working Holiday Visa en Australie. Tu peux le faire jusqu’à 4 mois (17 semaines). Si le but principal de ton séjour est d’étudier, envisage plutôt un visa étudiant (student visa).

Pour plus d’infos sur le Working Holiday visa voir le dossier complet 2023/2024.

Étudier et travailler en Australie en même temps, c’est possible.

Il faut s’inscrire à un cours à temps plein et accrédité CRICOS (99 % le son). Cela te permet un emploi à mi-temps pendant toute la durée de tes études et à temps plein durant les vacances scolaires. Tu peux travailler avec le visa étudiant dans n’importe quel secteur, et pour autant d’employeurs que tu le souhaites (aucune limitation de 6 mois avec le même employeur).

Attention à ton attendance ! C’est ton taux de présence aux cours. Car il y a des règles à respecter vis-à-vis de l’établissement dans lequel tu étudies, et cela peut impacter ton visa si tu ne les respectes pas.

À partir du 1er juillet 2023, les restrictions de travail pour tous les détenteurs des visas étudiants seront plafonnées à 48 heures de travail par quinzaine.

Source departement de l’immigration australienne.

Les étudiants qui ont entamé des études de master ou de doctorat peuvent travailler plus de 48 heures par quinzaine pendant leur séjour en Australie.


Les Working Holiday Makers (PVTistes) et étudiants internationaux en Australie peuvent travailler dans n’importe quelle profession ou industrie pendant leur séjour en Australie. Bien connaître son visa, c’est aussi avoir un atout pour réussir son aventure australienne. C’est lui qui va guider ton quotidien en Australie.

Tous les travailleurs en Australie ont les mêmes droits et protections au travail, indépendamment de la citoyenneté ou du statut de visa.

Donc si un employeur te paye moins (le brut avant taxe) ou te refuse la Superannuation (système de retraite). Ou autres avantages qu’ils proposent à ses autres employés, il est dans l’illégalité et tu peux te présenter au Fair Work Ombusman pour te plaindre le cas échéant. 

Ton employeur ne peut pas annuler ton visa, l’administration australienne étant la seule à pouvoir accorder, refuser ou annuler des visas.
Travailler en Australie Permis Vacances-Travail Guide complet

Travailler en Australie
Connaître son contrat de travail

CDI ou CDD en Australie ?

Oublie tout ça. Lors de tes premiers jobs en Australie, tu vas sûrement avoir ce qu’on appelle là-bas un casual contract.

C’est un contrat de main d’œuvre flexible et occasionnel que l’on pourrait comparer au contrat d’intérimaire en France. Ce type de contrat est très populaire pour des secteurs tels que la restauration, le bâtiment ou encore la vente. 

Il ne garantit aucune sécurité de l’emploi, mais assure généralement une meilleure rémunération qu’avec les autres types de contrats. Le casual contract ne donne pas droit aux congés maladies ou annuels, de préavis de licenciement ou d’indemnités de licenciement. Même si l’employé travaille régulièrement pendant une longue période. Mais te donne le droit à une pension de retraite SUPERANNUATION au même titre que les autres employés australiens.

Tu peux récupérer ta pension de retraite « Ta Super » comme on l’appelle là-bas, lorsque tu quittes l’Australie. Suivant ta situation, il y a un petit chèque à prendre. Renseigne-toi bien !

Toutefois, un employé avec un casual contract peut passer à un emploi à temps plein ou à temps partiel à tout moment. Si l’employeur et l’employé y consentent bien sûr.

Travailler en Australie Permis Vacances-Travail Guide complet

Travailler en Australie
Avoir la certification pour travailler en Australie

Pour énormément d’emplois, tu auras besoin d’une certification. Donc pour travailler en Australie, il t’en faudra sûrement un !

Très facile, le plus souvent, c’est une journée de présentiel (certaines sont possibles en ligne). Et les tarifs varient entre 100 et 200 dollars pour obtenir le pass magique.

Il te faut être titulaire de la certification pour commencer l’emploi demandé. Bien souvent, les offres d’emploi le préciseront, penses donc à passer ta certification avant de postuler à un job.

P’tit tour d’horizon des certifications que tu vas trouver en Australie

Le RSA, servir et vendre de l’alcool.

Obligatoire dans tous les états. Le RSA (Responsible Service of Alcohol) est un certificat attestant que tu connais la réglementation concernant la consommation d’alcool en Australie. Avec ce certificat, tu es autorisé à travailler dans tous les lieux où l’alcool est servi ou vendu (restaurants, bars, pubs, hôtels, magasin de boissons). Voir mon premier boulot en Australie.

Le RCG ou le RSG pour les jeux.

La certification appelée le RCG (Responsible Service of Gambling) dans l’état de Sydney le New South Wales, ou le RSG (Responsible Service of Gambling) dans les autres états australiens. Il s’agit d’un certificat qui t’autorise à exercer les professions liées aux paris et aux jeux d’argent, appelées en anglais « Gambling  » et « Pokies ». Tu peux par exemple travailler dans des casinos, des hippodromes, des pubs, etc. On te demandera souvent le RCG en plus du RSA.

Combo RSA + RCG conseillé.

Si tu souhaites travailler dans le monde de l’hospitality industry (l’hôtellerie-restauration) et dans des établissements de jeux en Australie. Je te conseille vivement de faire le COMBO RSA+RCG en même temps (il existe des formules qui permettent de faire les deux). Cela évite de louper des opportunités ou qu’un employeur refuse ta candidature. En faisant le duo RSA plus RCG, tu obtiendras aussi un tarif plus avantageux.

La White card dans la construction.

Il te faudra la White card afin de travailler dans le bâtiment, sur les chantiers de construction et les travaux de voies urbaines. Il est obligatoire de détenir une White Card. C’est une certification que tu obtiens à l’issue d’une journée de formation. Elle sert à prouver que tu as les connaissances nécessaires pour travailler dans le secteur du bâtiment.

Traffic Controller Course très utile.

Cette formation fournit les compétences et les connaissances requises aux contrôles de la circulation en Australie. The traffic controller, le contrôleur de circulation en français, doit assurer la sécurité de la circulation des automobilistes, des collègues et des autres usagers de la route. Si le lieu de travail est proche d’un chantier de construction, tu auras besoin d’avoir en plus la white card.

Être en contact avec les enfants.

Toute personne dont le rôle implique un contact physique direct ou en face-à-face avec des enfants doit avoir une certification. Soit le Working with Children Check (WWCC) dans l’état du New South Wales ou la Blue card si c’est dans le Queensland. C’est une exigence pour toute personne qui est en contact avec des enfants. 

Cours de secourisme pour la garde d’enfants.

Une formation de secourisme appelée Childcare First Aid Course. Couvre tous les éléments de premiers secours requis pour travailler dans le secteur de la garde d’enfants. Facultatif si tu travailles au pair. Néanmoins, cela pourrait être le petit plus qui ferait la différence lors de ton rendez-vous avec la famille.

Très important ! 

​Certaines certifications ne sont valident que dans leurs états respectifs. C’est-à-dire, si tu travailles à Sydney et décides de travailler sur Melbourne. Tu vas peut-être devoir repasser la certification désirée, car ce sont deux états bien distincts en Australie.

Si tu veux juste travailler dans les champs et faire du fruit picking ou faire des ménages, No worries!! Tu peux y aller sans te soucier des certifications professionnelles, un CV simple en anglais fera l’affaire. 

Travailler en Australie Working Holiday Visa Guide complet

Quelques idées bien utiles pour faire tes recherches efficacement.

Gumtree

Gumtree, c’est le site par excellence pour tout trouver en Australie, de l’achat d’objets ou de voitures d’occasion, aux petits boulots. Tu vas trouver ton bonheur si tu veux travailler dans l’hôtellerie, la construction, au pair ou les fermes.

https://www.gumtree.com.au/jobs

Un exemple de recherche à l’aide de gumtree.

Dans cette recherche, c’était pour un poste de Barista (le préparateur de café) dans le centre de Sydney, mais cela peut s’appliquer à d’autres boulots en Australie.

Seek et Indeed

Ces deux sites sont excellents pour trouver des métiers à moyen et long terme, type vendeur en magasin, professeur, manager de restaurant, etc. Mais tu peux toujours y jeter un œil pour des petits boulots aussi.​

Un autre type de recherche d’emploi pour un poste dans les ménages via le site seek dans la ville de Sydney.

33 dollars de l’heure… pas mal. Je postule !

Les mots-clés !

Cela peu paraître futile, mais il est très important de connaître les mots-clés en anglais dans le secteur que tu souhaites travailler. Mettre correctement les mots-clés dans le moteur de recherche du site d’emploi peu être diablement efficace, cela t’aidera à trier facilement toutes les offres d’emploi en quelques clics.

Par exemple : Nurse pour infirmière, Waiter/Waitress pour Serveur/Serveuse.

Comme ici via le site www.indeed.com.au

Ici, j’ai bien mis le métier recherché :
– En rouge Bartender(barman).
– En jaune, la ville désirée, Brisbane.

Airtasker

Un petit dernier est arrivé sur le marché et peut te permettre d’avoir une rentrée d’argent supplémentaire. Cela s’appelle Airtasker le site officiel est disponible ici.

https://www.airtasker.com/au/

Airtasker permet aux utilisateurs d’externaliser des tâches du quotidien. Les utilisateurs décrivent la tâche à accomplir (ménages, bricolages par exemple) et indiquent un budget, les membres de la communauté font ensuite une offre pour réaliser le boulot.

Auberges de jeunesse, écoles et universités

Que ça soit dans une auberge de jeunesse, dans une école de langues ou dans une université. Tu vas pouvoir rencontrer d’autres personnes issues du monde du travail australien et pouvoir récupérer des précieuses informations.

Le bouche-à-oreille peut être formidable. Donc n’hésite pas à discuter de tes projets avec tes nouveaux amis, plus tu en parles, plus tu as de chances que quelqu’un ait une piste pour toi !

En face-à-face

Les Australiens aiment le face-à-face. La personne te voit, prend connaissance de ton niveau d’anglais et de ton comportement face à de potentiels clients. Dans certains secteurs tels que l’hôtellerie-restauration ou la construction, les employeurs manquent cruellement de personnel et recherchent souvent à la dernière minute. Venir à la rencontre d’un futur employeur peut donner lieu à des opportunités. Parfois, tu peux même passer un mini entretien si tu tombes directement sur le manager et te proposer un essai dans la foulée, ça m’est déjà arrivé !

Les groupes des réseaux sociaux

Et pourquoi pas te mettre sur un groupe Facebook (les Français en Australie, les Français à Melbourne ou les Français à Sydney, etc.) mais pas que ! Il y a aussi tous les groupes anglophones, Australia backpackers ou Working Holiday Australia par exemple et tant d’autres ! Cela décuplera ta force de frappe pour tes recherches de boulots en Australie.

Un grand nombre de groupes ont été créés sur ce type de plateformes, et mettre un message sur ton expérience et tes recherches actuelles pourrait donner un petit coup de pouce au destin.

conclusion

Travailler en Australie Permis Vacances-Travail Guide complet

P’tit récap des points cruciaux pour réussir tes premiers pas dans le monde du travail en Australie.​


  • TAX FILE NUMBER ( TFN ) c’est ton numéro d’immatriculation en tant que travailleur, la demande est très simple et cela est obligatoire pour travailler en Australie.
  • Bien connaître son visa est un atout indéniable, c’est lui qui te donne le droit de travailler ou non. Par exemple avec le tourist visa tu n’as pas le droit de travailler sur le sol australien.
  • Compte bancaire australien obligatoire. 
  • Vérifie si tu as besoin d’avoir une certification professionnelle selon le métier recherché en Australie, comme le RSA ou le RCG dans l’hôtellerie ou les jeux de hasard mais aussi la White card dans la construction. 
  • Prends des cours d’anglais (en Australie) si ton niveau n’est pas suffisant avant de chercher un boulot. Bien comprendre et se faire comprendre, c’est juste indispensable en Australie.
  • Les plateformes d’emploi en Australie: Seek.com.au / Gumtree.com.au sont des musts !
  • On soigne son CV, un CV clair et lisible aura toujours l’avantage en Australie. En anglais bien sûr, et sans faute d’orthographe ! Fais-toi relire par un natif anglophone, il doit y en avoir plein dans les alentours, tu es en Australie après tout.
  • On s’habille convenablement pour un entretien, comme si cela devait être un job en France. Souriant, des habits sérieux et on se détend !

Motivations !

Bien évidemment, sans une motivation béton ! Tu auras beau appliquer toutes ces règles, tu ne pourras peut-être pas trouver un travail en Australie.
Si tu vas en Australie ou est déjà en Australie. N’oublie pas de te mettre en mode « Warrior » et ne lâche rien ! Absolument rien ! Parole de combattant !


écrit par PVT Australia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire aussi….

Mais aussi les autres stories…