Départ en Australie – La préparation – Guide complet 2024

Un départ en Australie ça se prépare ! Ici un petit guide complet pour réussir son départ en Australie et ne rien oublier !

Un départ en Australie ça se prépare !

Un départ en Australie en 2024 ? Excellente idée ! L’Australie est une destination unique pour s’expatrier. Entre Sydney, Brisbane, Melbourne ou Perth, les grandes villes australiennes offrent un cadre idéal pour travailler, voyager, étudier, que peu de pays peuvent se vanter.

Mais avant de partir en Australie, il est ô combien important de se préparer pour le grand départ ! Et si l’Australie en 2024 est TA destination, cela passe par la case PRÉPARATION !

Oui, partir c’est facile, mais cela demande tout de même un minimum d’organisation. Préparer son départ en Australie est une sage décision. Peur d’oublier quelque chose ? Détends-toi et suis le guide.

Départ en Australie :
Passeport et autres paperasses

La préparation avant le départ en Australie

✔️Un passeport valide.

(6 mois de la dite « date d’expiration ») et une page vide. Pense au retour, il te faudra un passeport en cours de validité lorsque tu quitteras l’Australie.

✔️ Un visa valide.

C’est une question bête, mais … As-tu la confirmation, le fameux GRANTED de la part du Department of Home Affairs ? C’est le département de l’immigration australienne. Avant de penser aux kangourous, vérifie que tout est ok. C’est la confirmation que ton visa a été accepté par les autorités australiennes, ce qui te donne le droit de fouler le sol australien. À imprimer et à avoir toujours sur soi durant le voyage.

La demande du Working Holiday Visa se fait en ligne sur le site officiel de l’immigration australienne.

✔️Un permis de conduire international.

Qui est délivré gratuitement par la préfecture de ta commune. Il n’est valable qu’accompagné de ton permis français (sauf en France ou il n’a aucune valeur). Le permis international est valide trois ans, ou pour la durée de validité de ton permis de conduire si elle est inférieure à trois ans.

Tu peux faire la demande en ligne ici.

Si tu as l’intention de rester plus de six mois en Australie, certains états demandent d’avoir un permis de conduire visiteur passé ce délai. C’est un permis de conduire australien pour les étrangers.

✔️Des billets d’avion.

En version numérique et papier, on n’est jamais à l’abri d’un problème informatique.

Pense aussi à prendre tes billets en avance pour éviter « l’effet goulot d’étranglement ». La période estivale en Australie est particulièrement chargée (novembre, décembre, janvier). Si tu souhaites arriver en Australie pendant cette période-là, pense à prendre tes billets entre 3 à 6 mois en avance.

✔️Prévenir sa banque.

Dès lors que tu seras sur le sol australien, je te déconseille fortement d’utiliser ta carte bancaire française (ça coûte bonbon!) mais si tu devais l’utiliser pense à contacter ta banque afin de débloquer le retrait d’argent et les paiements depuis l’étranger.

Assez pratique, tu peux ouvrir un compte bancaire australien sur Internet jusqu’à 14 jours avant ton arrivée en Australie (pour certaines banques). Cependant, pour avoir un accès complet à ton compte, tu devras faire vérifier ton identité dans l’agence bancaire que tu auras choisi, une fois que tu seras arrivé en Australie.

✔️Quid de La Poste ?

Si tu laisses ton logement, pense à faire une demande de réexpédition de ton courrier auprès de la Poste, dans le but que toutes tes correspondances soient livrées à un membre de ta famille ou une personne de confiance. Si tu habites toujours chez tes parents, tu auras tout de même une formalité à remplir : donne leur procuration afin qu’ils puissent récupérer tes recommandés.


Départ en Australie :
Les formalités pour ton logement

Les éléments à avoir avant le départ en Australie

Il faudra penser à laisser ton logement. 

Si tu vis encore chez tes parents, tu auras la chance de ne pas avoir à te soucier d’autant de choses durant cette étape. Autrement, si tu étais comme moi avec un appart pépère à Nice avec un boulot et plein d’abonnements avant de partir en Australie lire mon parcours. Il faudra résilier tous tes contrats divers et variés qui font partie de ta vie quotidienne en France.

Si tu es locataire,

tu vas sans doute passer par un préavis de 1 à 3 mois auprès du propriétaire. Si tu es en bons termes avec ce dernier, tu peux éventuellement négocier pour raccourcir ce préavis. Surtout si tu es capable de lui fournir un locataire qui le remplacera : demande autour de toi, il suffit d’avoir un(e) ami(e) qui cherche un logement au bon moment pour effectuer une transition parfaite. Un simple message relayé sur les réseaux sociaux peut faire mouche.

Tu auras besoin de résilier tes contrats auprès de GDF/Engie/EDF. Ainsi que ton assurance habitation,mais également ton abonnement internet. Renseigne-toi bien auprès de tes différents fournisseurs concernant les pénalités (si engagement) et autres frais de résiliation (si sans engagement).

Si tu es proprio,

et tu vis dans ton propre logement, il te faudra chercher un locataire. Dans le cas où tu aurais un prêt à rembourser, si serait dommage de continuer à payer alors que tu es à l’autre bout du monde, non ? Ou perdre des loyers si tu n’as personne comme locataire… Il serait judicieux d’entreprendre les démarches assez longtemps en avance pour pouvoir partir l’esprit tranquille (8 mois avant). Un message sur les réseaux ou bien une conversation avec tes proches, peut déboucher sur une solution à long terme, n’hésite pas à en parler !

Si tu laisses ton appartement, tu auras bien évidemment besoin de résilier tes contrats auprès de GDF/Engie/EDF/Assurance-habitation/Internet.

Contrat mobile, mutuelle santé … puis-je résilier ?

Lorsque tu prépares ton départ en Australie, tu dois penser « contrat mobile ». Pour ceux qui n’ont pas opté pour un forfait sans engagement (mince), le casse-tête numéro un sera la résiliation du forfait de téléphonie mobile. Si ton forfait t’engage sur 12 ou 24 mois, rompre le contrat sera parfois pénible et coûteux : il faudra écrire, appeler, tenter au mieux de prouver ton départ pour l’étranger (malheureusement, les opérateurs exigent généralement un contrat de travail ou de location à l’étranger pour accepter tes dires, un scénario improbable pour la majorité des voyageurs). Et surtout insister en espérant obtenir une victoire à l’usure.

Et si le résultat ne te convient pas, opte pour un compromis et fait suspendre ta ligne. Ainsi, elle ne te coûtera plus que quelques euros par mois, et non le forfait plein. En suspendant temporairement ton contrat sans le résilier, tu récupéreras ta ligne et donc ton numéro à la fin de la suspension.

Enfin, pour ceux qui envisagent de conserver leur téléphone mobile, il peut être nécessaire de débloquer/désimlocker ton portable avant de partir pour l’utiliser une fois en Australie (avec une carte SIM étrangère d’un des principaux opérateurs de téléphonie mobile australiens).

Bon à savoir !

  • Pense à faire le tour des opérateurs low-cost en France comme Free à 2 €/mois peut te permettre de conserver ton numéro français sans dépenser une fortune.
  • Utiliser ta Sim française en Australie va te coûter très très très (très très) cher. Même pour communiquer vers la France ou envoyer quelques textos. Donc évite un Max ! Ou sauf cas d’urgence.

Mutuelle santé

Dans le langage courant, le terme de « mutuelle » est souvent employé pour désigner les complémentaires santés, que ces contrats aient été conclus auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une mutuelle. Concernant la mutuelle santé, c’est un peu le même combat que le forfait mobile. Tu vas sûrement devoir effectué une résiliation anticipée. Si tel est le cas :

Vérifie le type de contrat souscrit (contrat individuel, contrat collectif à adhésion facultative, à adhésion obligatoire, etc.) ; sa date de souscription ou de prise d’effet ; et celle de son renouvellement. Puis, selon les éléments recueillis, tu pourras procéder à sa résiliation.

Et dernière astuce, pour tes contrats d’abonnements, pense à la loi Chatel. Tu pourras sûrement résilier certains contrats à moindre coût.

Comment résilier mon assurance si je vends ma voiture ou ma moto ?

Préparer son départ en Australie c’est aussi peut être vendre son véhicule. Tu as le droit de résilier ton contrat d’assurance automobile. Tu dois donc en informer ton assureur pour qu’il résilie le contrat.

La partie de la cotisation correspondant à la période non assurée te sera alors remboursée si tu as payé la cotisation pour une période postérieure à la date de résiliation.

Attention, les conducteurs n’ayant jamais conduit de véhicule assuré à leur nom (ou dont le nom n’a jamais figuré sur un contrat d’assurance) au cours des 3 dernières années redeviennent jeunes conducteurs.

  • Dans le cadre d’une vente de son deux-roues motorisé, l’assuré peut tout à fait demander d’arrêter son assurance moto.

Départ en Australie :
Prévenir les organismes officiels

Tu es toujours là ? OK on continue ! Ce torrent de résiliations devrait te donner un sentiment de libération, mais les préparatifs du voyage en Australie ne font encore que débuter. Avant de partir en Australie, il te restera encore à assurer tes arrières.

Ne zappe pas de signaler ton départ à tous les organismes qui te fournissent des aides, par exemple la CAF ou Pôle Emploi. Cela évite de rembourser des trop-perçus.

Pole emploi

Si tu touches des aides, pas de problème : tu garderas tes droits. En déclarant ta situation à Pôle Emploi, tu cesseras de percevoir tes allocations dès ton départ, celles-ci seront gelées jusqu’à ton retour en France. Après ton voyage en Australie, il suffira de te réinscrire pour recommencer à toucher ce qui t’es dû. Tes droits peuvent ainsi se conserver pour une durée maximale estimée de 3 à 5 ans (rapproche-toi de ton agence pour plus d’infos sur ta situation personnelle). À ton retour en France, tu seras sans doute bien content d’avoir un peu d’argent en attendant de trouver un endroit où vivre et un nouveau job.

Petite subtilité, quand tu es au chômage, tu as droit à 35 jours de congés par an et tu peux les poser d’une seule traite en toute légalité. Cela peut te donner un coup de pouce au début en Australie.

CAF

Peut-on toucher le RSA quand on est à l’étranger ?

Alors non, tu ne pourras pas toucher de RSA pendant ton PVT en Australie. Néanmoins, tout dépend si tu quittes la France pour une durée inférieure ou supérieure à 3 mois.

Si tu quittes la France du 1er mars au 25 avril (durée inférieure à 3 mois), tu continues à percevoir le RSA pendant cette période.

Dans la situation d’un long séjour en Australie. Après 3 mois tu devras donc actualiser ta situation auprès de la CAF, pour ne plus percevoir de versement.

Impôts

Lorsque tu prépares ton départ en Australie, pense à ta déclaration d’impôts à venir. Tu pourras l’effectuer sans problème depuis l’Australie, soit par internet, soit en imprimant un exemplaire de la déclaration et en le renvoyant par la poste. Mais pour la remplir, encore faut-il se rappeler de garder ses fiches de paie avec soi. Pour éviter de t’encombrer, tu peux tout simplement les scanner et les stocker sur :

  • une clé USB,
  • ta boîte e-mail,
  • ton cloud (dropbox, Icloud, Onedrive etc..).

Ce système de stockage numérique peut être pratique pour tous tes papiers. Garde une copie numérique de ton passeport, de ta pièce d’identité, de ton permis de conduire, de tes diplômes ou encore de ta carte bancaire – au cas où.

La procuration

Tu peux aussi faire une demande de procuration à la banque, ce qui permettra à la personne de ton choix de gérer ton compte pour toi si nécessaire. Il est parfois bien plus simple d’envoyer quelqu’un sur place plutôt que d’essayer de tout régler à l’autre bout du monde ! Enfin, concernant les procurations, pense à en effectuer une au commissariat ou à la gendarmerie, pour faire vérifier ton identité et valider ta procuration. Pour voter à une élection, que tu risques de manquer, tu dois savoir que le mandataire doit être inscrit sur les listes électorales de la même commune que toi.


Départ en Australie :
Le petit bilan de santé 😁

Bilan de santé

Rendez-vous chez son dentiste

Assurance santé internationale

Plus de 20 heures d’avion séparent l’Australie de l’Europe avec un décalage horaire de 8 à 10 h suivant les périodes de l’année. C’est une réalité qu’il convient de ne pas sous-estimer, que ça soit dans la communication avec tes proches ou en cas de retour d’urgence vers la France (eh oui, ça peut arriver…).

Préparer son départ en Australie c’est aussi la souscription d’un contrat d’assurance internationale (maladie, maternité, hospitalisation) couvrant la durée du séjour. Il est obligatoire pour l’obtention du visa et est très fortement recommandée, le coût des soins étant élevé en Australie. Il est grandement conseillé de prévoir une option « rapatriement » sinon déjà prévu à ton contrat.

Donc pourquoi pas faire un petit check-up santé⚕ quelques mois avant le grand départ, histoire de partir l’esprit tranquille ?

Tu es en France, donc pourquoi pas profiter de cette situation pour faire un bilan de santé pour anticiper tout désagrément une fois en Australie. Passe un coup de fil à ton dentiste ou ton généraliste pour effectuer un p’tit check-up santé.

Le savais-tu ?

  • En France, le bilan de santé est accessible tous les 5 ans, proposé par la caisse d’assurance maladie celui-ci est totalement gratuit et te permet de faire un bilan de santé très poussé.
  • La visite chez le dentiste s’impose avant de partir 1 an en Australie.
  • Tes médicaments et tes ordonnances.​

Super important, si tu as des traitements en cours, pense à avoir assez de boîtes de tes médicaments, car surplace ton traitement ne sera peut-être pas disponible.​ Enfin, met bien tes ordonnances dans ta valise pour la douane.

⚠️ Aucun soin de santé ne te sera remboursé ou gratuit en Australie.
Si tu te blesses, si tu as un accident ou si tu vas chez le dentiste pour un contrôle,
cela sera à tes frais.

Bon à savoir !

  • Pour toute urgence en Australie, le Triple Zero (000) est un numéro gratuit et unique d’urgence police/ambulance/pompiers valable pour toute l’Australie.

Départ en Australie :
Prévenir la famille et les amis 

la soirée pour annoncer la nouvelle du départ en Australie.

Dans toutes ces préoccupations pré-départ, il est facile d’oublier l’un des points les plus importants : annoncer la nouvelle aux proches ! Cette étape peut se révéler assez stressante pour pas mal de monde. Afin de mieux la gérer, pense à faire un maximum de recherches afin d’être capable de prouver que ton voyage n’est pas un simple coup de tête, mais un projet bien ficelé. Être capable de répondre à toutes les questions de tes proches est un bon moyen de les rassurer.

Et pour mettre tout le monde d’accord, une dernière promesse. Tiens un blog ou un compte Instagram spécial Australie (tu peux même m’envoyer tes péripéties, je m’efforcerai de les publier sur le blog de PVT Australia) via lequel tes proches pourront suivre tes aventures en textes et en images. Il y a aussi le fameux Vlog très tendance, des vidéos de tes aventures sur la plateforme Youtube.

Cela deviendra aussi sans doute l’un de tes meilleurs souvenirs de voyage et cela sera une sorte d’album photos/vidéos de moments inoubliables.

Après avoir fait tout ça, tu auras une bonne occasion d’organiser une mini-fête de pré-départ et ainsi présenter ton projet à tes amis. Dès lors, des vocations naîtront sans doute lors de cette soirée et tu pourrais avoir dans tes rangs de nouveaux compagnons de voyage inattendus.

Ps : n’oublie pas de m’inviter 🥳

écrit par PVT Australia


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire…

Mais aussi les stories…